1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Aller en bas

1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Al3x le Ven 7 Sep - 7:51

Ayant un peu de temps disponible devant moi, je vais vous conter mon histoire.

Tout a commencé en mai 2012. Ma femme venant de finir sa formation d'aide soignante, elle décroche un contrat pour un remplacement cet été. N'ayant qu'une seule voiture et les enfants étant en vacances, nous nous décidons donc pour l'achat d'une seconde voiture mais je ne voulait pas un modèle récent. Mon coeur balançant pour ces chères coccinelles, j'arrive donc à la convaincre pour une en état correcte avec quelques réparations que je serais capable de faire seul.

Fin juin 2012, je trouve une annonce pour une coccinelle de 1975 avec "très peu de frais" à faire. Je vous laisse lire l'annonce :



Fort content de ma découverte, je vais voir le véhicule qui me parais des plus correcte, pas de rouille apparente, pas de perforation, etc......

Début juillet 2012, rendez vous est pris, je loue un plateau, appelé un ami pour le tracter et en avant la troupe. Nous voilà partie pour 140km aller et le retour avant la demoiselle.

Arrivée à la maison, les travaux débutent. Je commence à démonter les roue pour une réfection complète du système de freinage puisque deux roues ne tournent plus. Commande passé chez M..C, je reçois rapidement les pièces nécessaires et commence le remontage.

Pendant ce bricolage, je trouve un bourrelé disgracieux au niveau du passage de roue avant droit. Hop hop hop, un tournevis plat et je gratte un peu ce truc bizarre. Bêtement comme çà, je fait la trouvaille de mastic. Je gratte encore pour l'ôter et tombe sur de la fibre. Ni une, ni deux, je retire cette plaque de fibre et là, catastrophe, un troue béant :



Aïe, aïe, aïe, me dis-je. N'ayant aucune compétence particulière en carrosserie et ne connaissance pas grand chose non plus en coccinelle, je recherche sur plusieurs forum "comment que je doit faire". C'est à ce moment que je tombe sur une annonce pour le RDV de Marquéglise avec les coordonnées de Cnono. Prenant mon courage à deux mains, je le contact et lui demande s'il peut venir m'orienter pour les réparations. Très sympathique, Christophe vient avec un de ces amis et m'explique qu'il n'y a pas d'autre solution pour faire une bonne réparation : le fameux décoquage.

Après plusieurs jours de travail intense, (ben oui, toutes les vis étaient rouillées) arrive le jour du décoquage :



Mamamiiiiiaaaaaaa, quelle découverte n'a pas donné ce décoquage.

D'une voiture sans rouille perforante, celle-ci a, au final, les deux longerons pourris (camouflé sous des rajout de plaque en métal), les deux traverses sous banquette, les quatre passages de roues perforés et fibrés, et même de la fibre sur le plancher. Et j'en passe, car je suis sur que j'en oubli :











Pendant tous ce temps, de contact en contact, d'ami par ami, je fait la connaissance de M. OLLEVIER Claude, un grand homme, et de Thierry et Pascal, restaurateurs et passionnés de 2CV.

Avec leurs conseils, leurs connaissances dans la restauration de véhicules anciens et leurs apprentissages, nous voilà partis pour attaqué le châssis. Travaux : Changement du plancher gauche et réparation des perforations sur le côté droit :





Sur beaucoup de conseils, la coque verte finira de donneuse d'organes, trop de travail a faire dessus et surtout beaucoup de découverte à faire encore (chapeau de gendarme pourri de l'intérieur, pieds de porte "croustillant", etc....) Après 15 jours de recherches, des messages envoyés à Christophe et Claude, je trouve une coque de 1968 pour 150ê avec juste un longeron, le chapeau de gendarme, une traverse sous banquette, un passage de roue et les pieds de porte à changer. Sa fait quand même pas mal de boulot mais tout est déjà dépointé et cette personne me vend toutes les pièces de réparation "neuves" pour 50ê.

Un coup de téléphone à Thierry et Pascal et trois jours plus tard, direction DOULLENS pour aller chercher la petite mémère.

Les travaux de carrosserie n'ont pas encore commencé par manque de temps dispo. Juste une petite photo de cette coque trônant fièrement sur le châssis pour son stockage :



La coque verte, quand à elle, à fini totalement vide de tout organe pouvant me resservir et a quitté le garage hier soir pour aller chez Eric, président du "Coxy'gène". En espérant qu'elle lui serve bien (je n'en doute pas d'ailleur :) ).

A suivre....... study

avatar
Al3x

Messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 39
Localisation : Guiscard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Mandem le Ven 7 Sep - 8:17

J'avais vu le début sur Od Wink Tu ne t'es pas découragé heureusement et tu as su t'entourer des bonnes personnes
Je vois que ça a bien avancé. Et le moulin il donne quoi ?

_________________
(ol/o)**(ol/o)**(ol/o)
Forum sur la Cox et dérivés Picard
http://kafersclub.lebonforum.com/
avatar
Mandem

Messages : 709
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : LNEH

Voir le profil de l'utilisateur http://kafersclub.lebonforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Al3x le Ven 7 Sep - 9:24

Le moteur, un 1500, une fois le pédalier remis en état, démarré au quart de tour. Pas de bruit suspect ou autre. Pour le moment je n'y touche pas, je verrais une fois tous les travaux de carrosserie fini pour lui faire une bonne vidange de tout ces fluides
avatar
Al3x

Messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 39
Localisation : Guiscard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Split 80 le Ven 7 Sep - 11:24

J'ai vu ta resto sur OD aussi

Et ben dis-moi , sacré surprise que tu as eu là !!!

Et tu en es où là ?
avatar
Split 80

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 45
Localisation : Vauvillers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Al3x le Ven 7 Sep - 11:45

Pour le moment en pause..... En fait on attent d'être tous dispo en même temps pour commencer la carrosserie avec le remontage du longeron et des cours de soudure pour moi apprendre ^^'.

Des que le longerons sera posé, je récupère le châssis pour un ponçage complet et l'emmener lui faire un traitement anti-rouille et une peinture epoxy dans un garage spécialisé dans la peinturte et réparation de camion. Mais çà se sera pas avant un petit mois je pense.
avatar
Al3x

Messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2012
Age : 39
Localisation : Guiscard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par coolfan le Dim 23 Juin - 19:22

Gros projet et beaucoup de travail en vue, bon courage Very Happy
avatar
coolfan

Messages : 53
Date d'inscription : 23/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1200 de 1975 ---> Début d'une longue histoire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum